En Thaïlande, la silver economy en plein boom avec les robots assistants

www.blagou.net:////En Thaïlande, la silver economy en plein boom avec les robots assistants

En Thaïlande, la silver economy en plein boom avec les robots assistants

En Thaïlande, la robotique bénéficie de l’explosion du marché de la Silver Economy. Exemple avec Dinsow, le modèle de CT Asia Robotics.

Une économie chambardée et une population vieillissante

C’est un nouvel essor dans ce pays embourbé dans l’instabilité politique et économique. Très dépendante de la demande extérieure, notamment chinoise et européenne, la Thaïlande parvient tant bien que mal à se développer grâce à son industrie touristique, l’une des plus puissantes de la planète et boostée par l’arrivée nouvelle de touristes chinois. Néanmoins, le pays est régulièrement frappé d’événements tragiques comme le récent quintuple attentat et celui du 17 août 2015 en plein cœur de la capitale, ou par des coups d’Etats militaires, comme celui de mai 2014 qui a porté le général de l’époque au pouvoir. Un pouvoir consolidé par l’approbation de la modification de la constitution par référendum populaire du 7 août dernier, nouvelle constitution. Ajoutez à cela les incertitudes qui pèsent sur la succession royale et vous obtenez la recette parfaite d’une économie en berne.

Malgré ce climat délétère pour toute économise émergente, certains entrepreneurs tirent leur épingle du jeu et misent sur l’impact du vieillissement de la population thaïlandaise et – plus largement – asiatique pour sortir des produits innovants capables de répondre aux demandes de la silver economy. Pour rappel, la Silver Economy, c’est ce marché en pleine explosion qui vise le troisième âge, toujours plus important proportionnellement à la population de tout pays en voie de développement et qui n’est pas prêt de se rétracter. Le Japon est pionnier en la matière et ce n’est pas un hasard s’il est culturellement beaucoup plus favorable à l’immixtion des robots dans le quotidien de ses habitants. Mais en Thaïlande, la transition démographique suit son cours et est en avance sur la majorité de ses voisins. L’ONU prévoit que la population de plus de 60 ans du pays, qui représentait 8,9% en 2010, bondira à 19,5% d’ici 2030. Et par la même occasion, c’est la part de la population active qui diminue.

Thailand-grahique-age4

Thailand-graphic-2-e1424797503222

Dinsow, le robot de compagnie

Pour faire face à cette transformation démographique, de nombreuses entreprises proposent une variété de services destinés à cette nouvelle frange de plus en plus consommatrice qu’est le troisième âge. En atteste la petite entreprise créée par Chalermpon Punnotok. Ce thaïlandais a monté sa propre société d’aide aux personnes âgées, CT Asia Robotics. Celle-ci produit des systèmes d’assistance à la manière des robots assistants habituels, mais spécialement développés pour venir en aide au troisième âge. Il s’agit en somme, d’une grosse tablette intelligente, contrôlable par la voix, et bien plus entreprenante avec ses utilisateurs.

Dinsow, son premier modèle lancé dans le commerce en 2015, Dinsow, existe en deux versions. L’une à l’apparence humanoïde et mobile, l’autre qui fait plus office de lampe de chevet bienfaisante. Globalement, il agit comme les autres systèmes d’assistance personnelle. A l’image d’un Zenbo d’Asus, l’argument principal mis en avant est son côté bienveillant. Il peut suivre votre courbe santé en temps réel en analysant tout une série d’indicateurs mesurés par différents capteurs (mouvements, température, signes vitaux…), contrôler votre prise de médicaments, s’assurer qu’elle a bien lieu et dans le cas contraire, choisir automatiquement de contacter vos proches pour les mettre en relation via communication vidéo ou les faire venir.

A ces fonctionnalités de base, quasi incontournables pour toute bonne machine de compagnie, il faut également ajouter sa mission de divertissement. Il peut organiser des sessions d’exercice physiques, des jeux ou bien des séances de karaoké (nous sommes bien en Asie).Le CEO de CT Asia Robotics avec Dinsow

Dinsow le robot pour personnes âgées

Dinsow a été très bien accueilli par les infirmières et les médecins, selon Punotok, parce qu’il “aide à surveiller les patients efficacement“. Un accueil tel que l’entreprise a déjà enregistré plus de 1000 commandes rien qu’en Thaïlande et au Japon, et ce pour un prix de vente d’environ 2200€. Un attrait qui s’explique par le fait que “les autres fabricants se penchent trop sur l’aspect purement mécanique du système en oubliant la touche humaine“, tandis que Dinsow est capable de sourire et que son prénom est tout à fait commun dans le pays. En clair, Dinsow réunit les avantages d’un modèle sensible et amical et ceux des modèles purement médicaux, froids mais efficaces grâce à leurs systèmes de télé-présence qui peuvent mettre le patient en relation avec un proche ou un docteur.

CT Asia Robotics n’est visiblement pas la seule à s’être lancée dans le domaine. D’après l’agence Reuters, un grand nombre d’entreprises thaï ont également saisit l’opportunité de la silver economy pour innover. Et pour cause, la population du pays va décliner pour la première fois et de façon inédite dans les nations de la région sud-est asiatique. La Thaïlande se démarque de ses voisins par une transition démographique extrêmement rapide. En à peine deux décennies, le nombre d’enfants par femme est tombé de 6 à 2 seulement, et depuis 1990, la taux de fertilité par femme a même chuté à 1,2%. Une singularité qui pourrait être considérée comme un avantage, à tort. De nombreux démographes se penchent justement sur la question thaïlandaise, qui bien qu’à l’économie encore émergente, est déjà confrontée aux problèmes de vieillissement et de déclin de la population pourtant propres aux pays développés, quand l’économie de ses voisins peut encore bénéficier d’une main d’oeuvre importante et dynamique parce que jeune.

D’après le CEO de CT Asia, le pays n’est pas en reste question capacités humaines mais manque cruellement d’infrastructures : “il y a un grand nombre d’étudiants qui ont les compétences, mais il n’y a que trop peu d’entreprises de robotique en mesure d’employer cette main d’oeuvre disponible“.

Et pourtant la demande ne fait qu’augmenter, et surtout dans le domaine de la santé, visant plus particulièrement les personnes âgées, dont le nombre ne cesse de croître et qui sont de plus en plus livrées à leur sort du fait de l’exode rural et de la sur-concentration des villes (la capitale rassemble à elle seule plus de 13% de la population totale). Le gouvernement estime que les foyers dépensent un tiers de leurs revenus pour aider leurs proches âgés, pour un coût total estimé par KGI Securities à 7% du PIB d’ici 2026, contre 4,5% en 2015.

Le petit robot thaï a donc été conçu dans l’unique but de satisfaire cette demande croissante. Autonome et simple à utiliser, il a été pensé pour être accessible à toute personne et faciliter son déploiement par les cliniques et hôpitaux du pays, qui manquent cruellement de main d’oeuvre pour composer avec l’explosion de la demande de soins du troisième âge.

Cet article En Thaïlande, la silver economy en plein boom avec les robots assistants est apparu en premier sur Humanoides.fr.

By | 2016-11-03T12:54:53+00:00 17 août 2016|Sciences|Commentaires fermés sur En Thaïlande, la silver economy en plein boom avec les robots assistants

About the Author:

Passionné de nouvelle technologie depuis bien longtemps maintenant, le web est devenus pour moi un excellent moyen d’apprentissage, de partage et de communication. De ce faite et grasse à de formidable CMS tel que WordPress ou bien Joomla on peut aujourd’hui se faire plaisir sur la toile et partager ses connaissances. Bien que l’informatique est ma première passion, la création de contenus sur le Net me passionne tous autant. Bienvenus à vous lecteur et surtout faite vous plaisir, profiter de BlagouNet, pour partager des histoires, des anecdotes, des astuces en tous genre et cela dans la bonne humeur et sans prise de tête.