En pleine polémique sur l’expulsion de la jeune Leonarda et de sa famille, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a confirmé mercredi son intention de raccourcir les délais – actuellement très longs – de traitement des demandes d’asile.