Quelque 12 millions d’élèves retournent s’asseoir sur les bancs de l’école, jeudi 1er septembre. Mais la rentrée est un peu particulière cette année en raison de la vigilance “extrême” demandée aux établissements face à la menace terroriste.