LG se lance dans la course aux robots de services

www.blagou.net:////LG se lance dans la course aux robots de services

LG se lance dans la course aux robots de services

Si la Corée du Sud accuse un léger retard en terme d’innovation robotique, elle n’en demeure pas moins l’un des leaders. Pour rattraper son retard, LG Electronics a annoncé investir massivement dans l’intelligence artificielle

Un train de retard…

En matière de robotique, le géant coréen de l’électronique de grande consommation LG se contente pour le moment d’aspirateurs autonomes, premier grand marché de la robotique domestique. Cependant, avec la montée en puissance de l’intelligence artificielle, de la miniaturisation perpétuelle des composants électroniques et des avancées majeurs en terme de mécatronique, de plus en plus de grands groupes comment à lorgner le futur marché des robots de services.

A ce jour, les modèles actifs dans le marché sont extrêmement limités. Pepper est le seul et unique exemple de réussite en la matière, il a déjà intégré des magasins SNCF, les cargos de Costa Croisière ou bien des boutiques de téléphonie de SoftBank. Mais il n’est que le pionnier d’un phénomène qui ne fait que s’amorcer : la robolution. Quantités de grandes entreprises s’emparent de la technologie, mais aussi – et c’est là le signe d’une dynamique de fond – de jeunes start-ups qui naissent dans l’unique but de porter un produit sur le marché. Cela traduit non seulement l’accessibilité grandissante des technologies de la robotique, mais aussi un réél sentiment de confiance dans la fiabilité et la rentabilité des robots.

A ce titre, les grandes entreprises japonaises pionnières en matière d’innovation se lancent toutes dans la course, et y reviennent pour certains, comme Honda qui a signé un partenariat avec SoftBank Robotics et Sony qui a mis la main sur l’américaine Cogitai.

En Chine, la robotisation y est frénétique. Elle apparaît tantôt comme un eldorado des nouvelles technologies qui investit massivement dans les entreprises européennes, et notamment allemandes, et tantôt comme une industrie bancale qui repose en partie sur des avantages d’Etat et un phénomène de corruption prégnante. Une incertitude qui empêche encore trop souvent les entreprises chinoises de concurrencer les sociétés japonaises.

Le robot Hubo vainqueur du DARPA Robotics Challenge

Très rapidement compensé

Mais c’est de l’autre côté de la mer du Japon que le principal rival de Tokyo est en train de s’éveiller. Car la Corée du Sud, qui s’est positionnée en quelques décennies comme le nouvel acteur incontournable de l’électronique et du numérique, ne compte pas se laisser distancer.

Car le pays du matin calme compte parmi les plus grandes sociétés spécialisées dans l’électronique et Internet. A tel point que la Corée peut se targuer d’avoir la meilleure couverture internet de la planète. Alors que la France peine à équiper son territoire du très haut-débit, le leader coréen de l’internet, l’immense chaebol SK Group a enfoncé le clou et lancé un projet pour atteindre une capacité de téléchargement de l’ordre des 10 gigabits par seconde, soit dix fois plus que les meilleures fibres françaises.

Sur le segment de la robotique cependant, les chaebols coréens (équivalent coréen des conglomérats nippons) accusent un retard notable face aux américains et aux japonais, précurseurs en la matière. Malgré un taux de robotisation de ses usines parmi les plus élevés de la planète (24,700 unités en 2014, soit 365 robots pour 10 000 employés) et l’exploit de son équipe KAIST au Darpa Robotics Challenge, le pays manque de fabricant de taille pour rivaliser avec les grand constructeurs allemands et américains, notamment sur le plan de la robotique de service.

Le fabricant d’appareils électroniques LG veut bien y remédier. Comme l’a rapporté l’agence Reuters ce samedi, la direction de la compagnie aurait affirmé vouloir « investir de façon agressive dans les robots, et chercher à capitaliser sur la recherche en intelligence artificielle« . Le but ? Faire avancer la recherche dans le but de « créer des machines capables d’assumer les tâches quotidiennes des hommes« .

Le fabricant a tout intérêt à se lancer sur la voie de l’intelligence artificielle puisque celle-ci pourrait lui permettre d’améliorer significativement l’expérience utilisateurs de l’ensemble de sa gamme de produits : téléviseurs, cuisine connectée, téléphones portables, électro-ménagers… A l’occasion du salon IFA 2016, le coréen en a d’ailleurs profité pour vanter les mérites de son écosystème IoT (internet des objets), axe majeur de développement du numérique dans les prochaines années. Baptisé SmartThinQ cet écosystème sera notamment boosté par un nouveau partenariat avec Amazon pour accueillir son assistant personnel Alexa.

C’est Jo seung-jin, à la tête de la division électro-ménager de LG qui a fait part des intentions du groupe d’investir dans la robotique : « nous nous préparons à investir massivement dans le smart home, les robots et autres composants essentiels pour améliorer notre présence et nos capacités dans le secteur des machines domestiques« .

A ce stade, il est impossible de dire si le coréen travaille ou compte travailler sur des humanoïdes et autres robots de service, mais une chose est sûre, l’intelligence artificielle sera au cœur de tous ses prochains produits, qui ne pourront en ressortir que plus performants.

Cet article LG se lance dans la course aux robots de services est apparu en premier sur Humanoides.fr.

By | 2016-11-03T12:54:48+00:00 5 septembre 2016|Sciences|Commentaires fermés sur LG se lance dans la course aux robots de services

About the Author:

Passionné de nouvelle technologie depuis bien longtemps maintenant, le web est devenus pour moi un excellent moyen d’apprentissage, de partage et de communication. De ce faite et grasse à de formidable CMS tel que WordPress ou bien Joomla on peut aujourd’hui se faire plaisir sur la toile et partager ses connaissances. Bien que l’informatique est ma première passion, la création de contenus sur le Net me passionne tous autant. Bienvenus à vous lecteur et surtout faite vous plaisir, profiter de BlagouNet, pour partager des histoires, des anecdotes, des astuces en tous genre et cela dans la bonne humeur et sans prise de tête.