Jérôme Cahuzac, l’ancien ministre des Finances de François Hollande, a affirmé lors de son procès pour fraude fiscale que son premier compte en Suisse avait été ouvert pour soutenir la carrière politique de Michel Rocard.