Les Britanniques vont financer l’érection d’un mur le long d’une partie de la rocade menant au port de la ville de Calais. Cette construction, qui doit débuter en septembre, vise à empêcher les migrants d’accéder aux voies de circulation.