Salah Abdeslam, seul rescapé présumé du commando jihadiste des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, n’a une nouvelle fois pas souhaité
s’exprimer lors de son audition au Palais de justice de Paris.