Cinq femmes ont été placées en garde à vue dans le cadre des enquêtes liées à la tentative d’attentat à Notre-Dame de Paris et un autre projet “d’action violente terroriste”, a annoncé vendredi le procureur de la République, François Molins.