Dorothée Moisan, journaliste à l’AFP et auteur du livre “Rançons : le business des otages”, a assuré, jeudi sur l’antenne de FRANCE 24, que les employeurs des quatre ex-otages d’Arlit avaient payé une rançon aux ravisseurs.