Les attaques déjouées ces derniers jours en France reposent la question du pilotage à distance des projets d’attentats par le groupe État islamique et mettent en lumière le rôle de l’un de ses membres présumés : Rachid Kassim.