Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné jeudi à deux ans de prison un Marseillais de 28 ans qui consultait fréquemment sur Internet la propagande de l’EI, notamment des scènes d’exécution.