Les surveillants de la maison d’arrêt d’Osny ont manifesté, lundi, après un nouvel incident au sein de l’unité de déradicalisation (UD) de leur prison. L’efficacité de ces fameux programmes, mis en place en 2016, fait plus que jamais débat.