Le parquet de Paris a annoncé mercredi le placement en détention et la mise en examen de deux hommes soupçonnés d’entretenir des liens avec le jihadiste français Rachid Kassim, à l’origine de plusieurs attentats en France.