Le 6 avril 2016, un bébé est né au Mexique grâce à une nouvelle procédure utilisant l’ADN de trois personnes différentes. Mais la technique utilisée pose des questions éthiques, d’autant plus qu’elle a été réalisée dans un pays en l’absence de réglementation.