Trois des quatre ravisseurs présumés de Ghislaine Dupont et Claude Verlon auraient été identifiés par les enquêteurs français, grâce à un document retrouvé dans la voiture abandonnée près des corps des reporters de RFI, selon “Le Monde”.