Les appareils mobiles ont besoin d’énergie. En matière d’électricité, LiPo est actuellement le choix le plus populaire, mais cela durera-t-il ? Les chercheurs de l’Université de Californie à Irvine sont tombés au hasard sur une technologie qui permet de concevoir des piles rechargeables presque à l’infini, sans corrosion ni baisse de capacité importante.  Leur prototype a été rechargé 200 000 fois pour l’instant, et les chercheurs espèrent mettre sur le marché des piles conçues avec cette technologie. La technologie actuelle permet de concevoir des piles pouvant être rechargées au maximum quatre à cinq fois avant que la pile se dégrade au point d’être dangereuse ou inutilisable. Ces nouvelles piles ont donc le potentiel pour durer des centaines de fois plus longtemps que les piles vendues actuellement.

Pile UC Irvine

Prototype de pile UC Irvine

Cette pile à base de nanofils est très conductrice et dispose d’une grande surface pour le transfert des électrons. La différence entre ce modèle et les tentatives antérieures de concevoir des piles à base de nanofils est que celle-ci est revêtue d’une enveloppe de dioxyde de manganèse et enveloppée dans un électrolyte à l’apparence de plexiglas.

Prototype de pile UCI

Prototype de pile UCI

Expliquer le concept de l’utilisation de nanofils pour créer des piles et les progrès accomplis par cette équipe :

« Dans la course pour fabriquer des piles de plus en plus efficaces, les scientifiques aimeraient assembler de minuscules nanofils : des fils de métal plusieurs fois plus fins qu’un cheveu humain

[…] Notre équipe a associé un noyau d’or et une enveloppe de dioxyde de manganèse pour fabriquer nos nanofils car cette combinaison peut contenir une charge plus importante qu’un nanofil de carbone. […] Le dioxyde de manganèse avait tendance à se séparer du nanofil d’or lorsque de l’électricité passe dans le fil. Nous avons remplacé la partie portant la charge par un plexiglas appelés PMA et nous avons constaté que l’électricité pouvait passer dans ces fils des centaines de milliers de fois. Nous rechargeons ces fils en permanence depuis trois mois »

Sources :

news.uci.edu/research/all-powered-up/

popsci.com/researchers-accidentally-make-batteries-last-400-times-longer#page-2