La presse britannique se fait l’écho d’un premier résultat encourageant obtenu dans un essai clinique où un homme n’avait plus de virus VIH détectable dans son sang. D’autres traitements en test ont laissé entendre qu’il était possible de se débarrasser définitivement du VIH.