Victime de cette mésaventure alors que son smartphone était pourtant éteint, son propriétaire assure que le modèle qu’il a acheté le 21 septembre présente les caractéristiques de le seconde version des Galaxy Note 7. Le constructeur enquête.