Daniel Larribe, l’un des quatre otages d’Arlit, au Niger, libérés fin octobre, a accordé un long entretien au magazine protestant “Réforme”. Il revient sur ses conditions de détention pendant trois ans, dans le désert sahélien.