Malgré un climat tendu depuis les attentats de janvier 2015, novembre 2015 et juillet 2016, les actes racistes et antisémites en France sont en forte baisse depuis plus d’un an, explique le délégué interministériel Gilles Clavreul.