xdrip-bridge

Module xDRIP Bridge

Le diagnostic

Il y a deux ans, nous avons eu une mauvaise surprise. Notre petit garçon de cinq ans a été diagnostiqué avec le diabète de type 1. Ce premier événement a durement touché notre famille, puis dix jours plus tard, notre plus jeune fils a également développé la même maladie (deux de nos trois enfants). Habituellement, il se passe plusieurs années entre des diagnostics similaires au sein d’une même famille. Le moins qu’on puisse dire c’est que cela faisait de nous un cas rare. On n’avions jamais eu d’antécédents de diabète dans notre famille, ce fut donc quelque chose de tout nouveau pour nous. Nous avons dû apprendre à gérer cet état de fait très rapidement. Nous avons commencé par des injections d’insuline, mais il nous est rapidement apparu que cela ne fonctionnerait pas pour nous. Le sucre dans le sang de nos enfants était hors de contrôle et notre petit garçon de cinq ans allait bientôt commencer. Nous étions pas à l’aise avec l’idée que quelqu’un de l’école primaire ou de la maternelle fasse des injections à nos enfants avant déjeuner ou les collations.

La technologie à la rescousse

Nous avons alors fait l’apprentissage de pompes pour nous aider à gagner en flexibilité concernant l’administration d’insuline et pour aider aux difficultés liées à l’école et à la maternelle. Nous avons également commandé deux appareils de surveillance continue du glucose de DexCom pour nos enfants. Nous avons été soulagés et effrayés en même temps ; soulagés d’être en mesure de contrôler le niveau de sucre de nos enfants à tout moment. Mais, effrayés par les pics de taux surélevé de glucose que nous n’avions pas observé quand nous ne faisions qu’une paire de tests sanguins par jour en piquant les doigts. Nous avons également réalisé que le niveau de glucose au cours de la nuit était élevé. L’unité Dexcom nous a vraiment aidés à ajuster l’insuline dont ils avaient besoin, en plus de nous réveiller la nuit si les taux étaient trop bas ou élevés.

Prochaine étape – dans le Cloud !

Alors que l’unité Dexcom a été d’une grande aide pour nous, le récepteur ne fonctionnait que lorsque nos enfants se trouvaient à environ 20 pieds de lui. Je me suis alors souvenu d’un gars techno très cool nommé Scott Hanselman qui tenait ce blog que j’avais suivi pendant des années. Il a diffusé régulièrement beaucoup d’informations utiles pour les programmeurs, mais étant un diabétique de type 1 lui-même, il a également publié un grand nombre de nouvelles au sujet du diabète que j’avais l’habitude d’ignorer ou de lire parfois, mais par curiosité. Tout à coup, ces billets sont devenus très intéressants pour moi et j’ai investigué à travers tout le contenu de son blog, ce qui semblait être une chasse au trésor. Je me suis souvenu d’un système « Nightscout », scout de nuit, dont il avait l’habitude de parler et qui envoyait des données vers le Cloud. J’y ai immédiatement vu le potentiel pour notre famille. On peut notamment utiliser le Nightscout en le branchant via le port USB du Dexcom à un téléphone intelligent dédié de sorte que le système lit les données et les envoie sur Internet via la WiFi ou le 3G. Le problème avec cette solution réside dans le fait que le port USB du Dexcom est fragile et peut facilement se briser. La charge ajoutée lors de déplacements causée par un câble relié de façon permanente n’aide pas non plus. Enfin, ce téléphone doit être dédié à la tâche et ne peut pas servir à d’autres choses lorsqu’il est connecté au Dexcom. Facile à mettre en place, mais pas optimale.

Un pont entre le Dexcom et un téléphone

Après quelques recherches, nous avons trouvé que le mieux était de construire un « xDrip », et ce, même si cela constitue une solution plus compliquée. Le xDrip est un module à construire soi-même, un « do-it-yourself (DIY) », fait de composants de série, qui lit, sans fil, les valeurs du capteur et les envoie à un téléphone Android via Bluetooth. Le logiciel est open source, aucune programmation n’est donc requise. Le véritable défi consiste à s’approvisionner en pièces et ensuite à construire le dispositif. Je ne l’avais jamais rien soudé avant, mais je voulais vraiment faire fonctionner ce dispositif. J’ai donc réussi à en construire un, pour nous, en utilisant de l’information trouvée en ligne. Le module xDrip a fini par nous être vraiment utile. Quand un problème survenait lorsque mon fils était à la maternelle, j’avais un graphique complet du glucose, facilement accessible, afin de prendre les meilleures décisions. J’ai même appelé quelques fois quand la glycémie de mon garçon devenait trop élevée. De la même façon, quand mon enfant demande à se rendre à la fête d’anniversaire d’un ami, il est maintenant possible d’effectuer au moins une surveillance, au lieu de s’inquiéter tout le temps (pour être honnête, ce n’est pas encore tout à fait le cas, mais je suis sûr que nous arriverons à ce stade à mesure que mon enfant DT1 le plus âgé, aujourd’hui âgé de 7 ans, est de plus en plus capable gérer de son diabète).

Nightscout utilisant un Raspberry PI

Nightscout à l’œuvre, utilisant un Raspberry PI et un écran LCD officiel

Aider la communauté

Pour construire mon premier xDrip, j’ai dû commander un lot de pièces de différents sites Web ; j’ai donc eu à payer plusieurs fois des frais d’expédition et de service. J’ai eu la chance de travailler chez Robotshop quand j’ai construit mon premier module xDrip bridge. Si bien que dès ma première construction achevée, j’ai commencé à demander à l’interne si nous pouvions nous approvisionner de toutes les pièces manquantes nécessaires pour construire un module, et afin que les autres puissent en bénéficier. Ma demande n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd et bientôt, chaque produit requis fut ajouté et mis à disposition sur notre site Web. Nous avons même ajouté un module récepteur sans fil Qi , en option, pour faciliter le chargement et un module Sim800L pour les constructeurs Parakeet. J’ai aussi diffusé les bonnes nouvelles dans les communautés comme le groupe Facebook « CGM dans le Cloud ». J’étais heureux de voir que les gens étaient vraiment reconnaissants.

Cela signifiait que :

  1. Nous n’avions plus besoin de faire des achats sur plusieurs sites Web.
  2. Comme RobotShop possède des entrepôts aux États-Unis, au Canada, en Europe et au Japon, de nombreuses personnes ont été assurées de ne PAS payer des frais de service et de bénéficier d’une livraison rapide.
  3. Les frais de livraison sont gratuits ou très faibles, puisque tout est regroupé en un seul envoi (la livraison est gratuite pour les commandes de plus de 75 $ aux États-Unis et au Canada)
  4. Obtenir le meilleur prix est assuré par le fait que le site Web de RobotShop propose une politique d’ajustement des prix. Si vous trouvez un meilleur prix ailleurs, il vous suffit d’entrer le prix et l’URL dans les champs correspondants dans la page du panier d’achats et, si la demande de correspondance de prix est légitime, RobotShop reverra son prix automatiquement à la baisse.

Nous avons encore besoin de la liste complète de pièces pour tout commander aujourd’hui, j’ai donc eu envie de pousser cette idée encore plus loin en créant un paquet qui comprend tout en un seul SKU.

Voici ce nouveau paquet :

http://www.robotshop.com/en/xdrip-bridge-module.html

Kit de Module xDRIP Bridge

Kit de Module xDRIP Bridge

J’espère que ces efforts aideront la communauté au moins autant que la communauté m’a aidé, moi et ma famille, à gérer cette terrible maladie.

Merci !

Liste des pièces

Liens utiles