Quelque 9 000 migrants de la “jungle” de Calais prennent progressivement le chemin des campagnes françaises. Dans certains villages, la colère et la peur gagnent du terrain, mais la solidarité aussi. Reportage en Auvergne.