Plus d’un millier de lettres d’amour écrites par François Mitterrand à Anne Pingeot ont été publiées. On y découvre l’intimité de la relation (adultère) qui a uni l’ancien président à celle qui lui a donné une fille, Mazarine.