C’est le troisième exemplaire de la nouvelle version du Galaxy Note 7 qui a pris feu cette semaine aux États-Unis, entrainant son propriétaire à l’hôpital. Samsung était au courant, mais n’a pourtant pas réagi publiquement ni conseillé à ses client de ne plus utiliser ces nouveaux modèles.