Dans un contexte tendu entre la France et la Russie sur le dossier syrien, le chef du Quai d’Orsay a indiqué, lundi, que François Hollande entendait faire preuve de fermeté envers Vladimir Poutine s’il devait le recevoir à Paris.