Plusieurs ONG engagées à Calais ou dans les centres d’accueil et d’orientation des migrants se sont inquiétées de nouveau mardi, du démantèlement imminent de la “jungle”. Selon Bernard Cazeneuve, l’opération aura lieu “dans les meilleurs délais”.