Les sept candidats à la primaire de la droite et du centre ont débattu pour la première fois en direct. Les échanges ont abordé les question de chômage, d’impôt mais aussi d’immigration et de sécurité, sur fond d’attaques personnelles.