Le gouvernement a décidé d’anticiper le remboursement d’une dette de 4,5 milliards d’euros liée à la faillite du crédit Lyonnais, en empruntant sur les marchés financiers, a annoncé Bercy, dimanche, confirmant une information du “Parisien”.