La justice a annoncé, jeudi, qu’une nouvelle trace ADN retrouvée sur des scellés pourrait correspondre à une empreinte génétique enregistrée dans le fichier national. Le laboratoire doit prochainement livrer ses conclusions.