Le procès en appel du premier Rwandais condamné en France pour génocide et complicités de crimes contre l’humanité s’est ouvert mardi, aux assises de Bobigny. Pascal Simbikangwa, ex-officier, avait écopé de 25 ans de prison en première instance.