Lors d’une réunion du groupe PS à l’Assemblée, mardi, Claude Bartolone et plusieurs députés socialistes ont pris leur distances avec le chef de l’État, dénonçant un “problème d’incarnation” de la fonction présidentielle.