Le resvératrol, présent en petites qantités dans le vin rouge, mais aussi les raisins et les noix, pourrait aider les femmes souffrant du syndrome des ovaires polykystiques : la molécule limite les taux d’hormones androgènes, comme la testostérone, et a un effet préventif contre les troubles…