La police a procédé lundi matin à une vaste opération de contrôle dans les campements de migrants dans le nord de Paris. Les effectifs de ces camps sauvages ont augmenté depuis le démantèlement de la “jungle” de Calais la semaine dernière.