Les décès par cancer chez les femmes pourraient augmenter de 60 % en 2030 et les diagnostics de cancer du sein quasiment doubler. Les pays pauvres seraient particulièrement touchés, par manque d’accès aux soins et au dépistage.