Tous les mineurs encore présents dans l’ex-“Jungle” de Calais, soit 1 616 jeunes, ont quitté les lieux, mercredi, à bord de cars à destination de centres d’accueil dédiés en France, a annoncé la préfecture du Pas-de-Calais.