Trois ans après l’assassinat des deux journalistes de RFI dans le nord du Mali, les circonstances du drame demeurent très floues. Les proches des victimes déplorent le “mystère” entourant l’enquête et dénoncent l’omerta des autorités françaises.