L’homme soupçonné d’avoir planifié l’enlèvement des deux journalistes de RFI, puis de les avoir assassinés à Kidal, est un Touareg, et un trafiquant de stupéfiant lié à Aqmi, a indiqué mercredi le procureur de la République de Paris.