Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme a fermement condamné, vendredi à Genève, les “attaques racistes” dont a fait l’objet la ministre française de la Justice, Christiane Taubira.