Le patron de l’UMP a fustigé l’attitude du Parti socialiste, lors d’un entretien accordé au quotidien “Le Parisien” à paraître mardi. Selon lui, le PS laisse “croire qu’il y a un péril raciste en France” et s’en sert comme “écran de fumée”.