Au lendemain de l’évasion de l’otage français Francis Collomp, détenu depuis 11 mois par le groupe islamiste Ansaru au Nigeria, les questions se multiplient autour des liens qui unissent l’organisation terroriste à la secte Boko Haram. Décryptage.