La chasse à l’homme se poursuit, mardi à Paris, pour interpeller le tireur qui a grièvement blessé par balles un assistant photographe à “Libération”. Il est également soupçonné d’être l’auteur de l’agression vendredi au siège de BFMTV.