Face aux récentes attaques contre la ministre Christiane Taubira, des milliers de personnes se sont rassemblées à Paris pour une marche. Militants associatifs, politiques ou simples anonymes, tous disent non à la banalisation de la parole raciste.