L’Élysée confirme que François Hollande a subi une intervention chirurgicale “bénigne” de la prostate en février 2011, avant d’être candidat à la primaire PS. Pour le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, cette information est un non-évènement.