Sans surprise, les députés français ont adopté par 368 voix contre 168 la proposition de loi controversée sur la prostitution. Le texte – qui doit passer au Sénat – prévoit, entre autres, de sanctionner le client d’une amende de 1 500 euros.