Le tribunal de commerce de Toulouse a jugé lundi que la vente de cigarettes électronique hors du réseau des buralistes constituait pour eux une “concurrence déloyale”. La justice a ainsi ordonné à un commerçant toulousain de cesser de les vendre.