Les troupes françaises ont entamé le désarmement des milices à Bangui. À l’instar du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, son homologue aux Affaires étrangères Laurent Fabius a précisé qu’en cas de résistance l’armée utiliserait la force.