Le bureau politique de l’UMP a suspendu, mercredi, 16 candidats aux élections municipales parisiennes qui comptaient concourir contre la candidate du parti à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet.