La France a rendu hommage aux deux soldats français tués à Bangui. Le président François Hollande a assuré que la France se retirerait de Centrafrique lorsque les troupes de l’ONU pourront assurer la sécurité.