L’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant a été entendu et placé en garde à vue, tout comme l’ancien directeur général de la police nationale Michel Gaudin, dans le cadre de l’enquête sur les primes en liquide perçues entre 2002 et 2004.