À la demande de François Hollande, un panel de 18 Français ont débattu durant quatre week-ends sur la fin de vie. Une méthode inédite en France qui peut surprendre pour un sujet aussi contesté que l’euthanasie.